Cheikh el-Albani (fr)  Il y a 24 produits.


Notice: Undefined index: p in /home/librairilh/www/tools/smarty/sysplugins/smarty_internal_templatebase.php(157) : eval()'d code on line 159

Le grand savant Cheikh Albani était de ceux qui ont suivi le chemin tracé par les nobles prédécesseurs dans leur respect scrupuleux du Livre et de la Sunna et leur prêches. Il avait alors approximativement une vingtaine d'années. Mais cela changea dès qu'il acquit la preuve et la certitude que beaucoup de choses, qui étaient censée le rapprocher d'Allah (Exalté soit-Il) et qui étaient pratiquées par les grands savants et les gens de son pays allaient à l'encontre du Livre et de la Sunna, notamment en ce qui concerne la 'Aqida.

Brève biographie du Cheikh Albani

Après s'être rendu compte par lui-même de leurs invalidités, il les a abandonnés et a renoncé à eux pour observer scrupuleusement la Sunna et l'appliquer. Son père s'y opposait  vivement. Le Cheikh Al Albani lui alors expliqué qu'il ne convenait pas à un musulman de faire fi des propos de Messager d'Allah qui ont été. authentifiés et suivis par quelques imams et accorder du crédit aux propos de quelque personne que ce soit. Il lui a également démontré que c'est également la position d'abus Hanifa et quelques autres nobles savants, qu'Allah leur soit miséricordieux. C'est ainsi qu'ont commencé les discussions entre Cheikh Albani et d'autres éminents spécialistes. Vous trouverez ses ouvrages dans une boutique musulmane en ligne ou physique.

Ses déplacements et voyages pour diffuser la Da'wa

Le Cheikh Albani effectuait des voyages mensuels réguliers qui ont commencé par une semaine par mois pour se stabiliser à environ trois jours par mois. Il visitait les provinces syriennes de Hûmûs, Idlep, Alep, Arûqa et Al Ladhiqia. Ses efforts et ses voyages en vue de prêcher le Tawhid et de rejeter l'idolâtrie et les mythes ont porté leurs fruits. Malgré les différentes protestations de Ahl Al Ahwâ, il ne fut pas découragé et continua ses efforts dans la propagation de la Da'wa, car il savait qu'il était sur le chemin de la vérité. A ce sujet, le Cheikh Al Albani a raconté : " J'ai commencé par contacter mes connaissances, mes amis et les amis de mes amis. La boutique nous servait de lieu de réunion. Ensuite nous avons décidé de déménager au domicile d'un sympathisant puis à un autre domicile plus grand. Par la suite, nous avons loué un local et l'assistance n'a cessé de se multiplier à tel point que le lieu semblait de plus en plus exigu. Nous avons continué dans cette voie jusqu'à ce que les réunions furent annulées et groupe se dispersa. Jusqu'à aujourd'hui, nous ne sommes pas totalement débarrasés de ces pressions. Nous nous réunissons quand cela est possible et en cas d'impossibilité, nous nous consacrons à la rédaction et à la recherche, deux choses dont nous ne pouvons pas nous passer."