L'acculturation des musulmans de France : La dernière conquête coloniale

Du fait de son refus d’accepter l’identité des musulmans, la France prône un modèle d’intégration-assimilation où l’appartenance religieuse de la communauté musulmane est refoulée de l’espace public. L’ensemble des fractions politiques se battent pour imposer leur propre vision de l’intégration des musulmans, une monoculture est ainsi largement promue pour imposer une hégémonie culturelle et éradiquer la culture musulmane qui est considérée comme inférieure et dépendante de la « über-culture » laïque. La politique d’acculturation que mène la France est avant tout basée sur un mépris de l’autre, elle trouve ses racines dans l’expédition coloniale de Napoléon en Égypte (1798-1801) qui mit en place des structures dites musulmanes et entièrement manipulables pour contraindre les musulmans à s’aligner sur les valeurs françaises. L’aventure de Bonaparte en Égypte annonça une nouvelle phase dans l’histoire de l’occidentalisation de la culture musulmane. En effet, cette dynamique s’est révélée comme une maladie chronique qui détruit des nations entières, les dépouillant de leur identité propre et de leurs valeurs fondamentales et authentiques. L’acculturation du monde arabe a produit des peuples islamiques inconscients de leurs lacunes et qui perçoivent leurs coutumes postcoloniales importées d’Occident comme une culture arabomusulmane qui a toujours été la leur. « L’acculturation des Musulmans de France - La Dernière Conquête Coloniale » tente de clarifier la réalité actuelle des musulmans de France dans un continum historique qui ne peut être conçu indépendamment du vécu colonial des pays islamiques…

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

5,83 €

TitreL'acculturation des musulmans de France : La dernière conquête coloniale
AuteurCollectif (étudiants du Yémen)
Pages120
ÉditionAl Farouq
Format14x21cm
CouvertureSouple

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

L'acculturation des musulmans de France : La dernière conquête coloniale

L'acculturation des musulmans de France : La dernière conquête coloniale

Du fait de son refus d’accepter l’identité des musulmans, la France prône un modèle d’intégration-assimilation où l’appartenance religieuse de la communauté musulmane est refoulée de l’espace public. L’ensemble des fractions politiques se battent pour imposer leur propre vision de l’intégration des musulmans, une monoculture est ainsi largement promue pour imposer une hégémonie culturelle et éradiquer la culture musulmane qui est considérée comme inférieure et dépendante de la « über-culture » laïque. La politique d’acculturation que mène la France est avant tout basée sur un mépris de l’autre, elle trouve ses racines dans l’expédition coloniale de Napoléon en Égypte (1798-1801) qui mit en place des structures dites musulmanes et entièrement manipulables pour contraindre les musulmans à s’aligner sur les valeurs françaises. L’aventure de Bonaparte en Égypte annonça une nouvelle phase dans l’histoire de l’occidentalisation de la culture musulmane. En effet, cette dynamique s’est révélée comme une maladie chronique qui détruit des nations entières, les dépouillant de leur identité propre et de leurs valeurs fondamentales et authentiques. L’acculturation du monde arabe a produit des peuples islamiques inconscients de leurs lacunes et qui perçoivent leurs coutumes postcoloniales importées d’Occident comme une culture arabomusulmane qui a toujours été la leur. « L’acculturation des Musulmans de France - La Dernière Conquête Coloniale » tente de clarifier la réalité actuelle des musulmans de France dans un continum historique qui ne peut être conçu indépendamment du vécu colonial des pays islamiques…

8 autres produits dans la même catégorie